Image
    Image
    Le parfum est invisible et sa volatilité le rend éphémère. En s'évaporant il est apprécié de différentes manières par chaque individu. Aucune personne ne pourra le percevoir de la même manière puisqu’il n'a pas de point de référence fixe. De la même manière, ne voyons-nous pas et ne réagissons-nous pas tous différemment face à la Monalisa ou en entendant le Requiem de Mozart ? Ce qui semble définir « l'art » si nous le regardons du point de vue du consommateur, c'est son absence de point de référence fixe, qu'il soit tangible ou intangible.

    D'autres œuvres dites artistiques et créatives telles que le théâtre et la littérature exercent également leur magie sur chacun de nous différemment. Le théâtre et la musique sont documentés mais prennent vraiment vie lorsqu'ils sont joués. Et, lors des performances devant un public, chaque musicien ou acteur les interprète de manière unique et personnelle, tout comme chaque parfumeur vit une expérience singulière avec le parfum qu’il compose. Il y a donc des parallèles dans l’appréciation et la consommation avec ceux du parfum. Une formule de composition parfumée est-elle si différente d'une partition ou d'un script ?

    Un parfumeur entreprend des années de formation intensive suivies d'un apprentissage. Tout le monde peut prendre des cours de piano, mais peu excellent, et encore moins composent et maîtrisent la technique : c'est là que le talent artistique entre en jeu. Tous les parfumeurs sont des artistes, tout comme les musiciens ou les designers. Tous les parfumeurs qui traduisent une idée de la tête au parfum sont donc artistiques.

    Chez Art & Sens, les parfumeurs sont vraiment considérés comme des artistes. Ils puisent leur inspiration principalement dans de belles matières premières qualitatives que nous appelons matière d’émotion.